Laurie BABIN

comédienne

UDA 118 757ACTRA AM-27992

Grandeur : 5 pieds 4Poids : 100 lbs

Cheveux : blonds Yeux : bleus

Langues : français, anglais (bilingue sans accent)

Dès son plus jeune âge, Laurie accompagne son père, directeur artistique, sur divers plateaux. Elle s'y sent vite à son aise et convainc ses parents de la laisser tenter sa chance en tant que comédienne.

Dès lors, on la voit apparaître dans quelques émissions jeunesse, téléromans et publicités. À l'âge de 11 ans, elle décroche un premier rôle à Radio-Canada dans l'émission Zooville, dont le tournage s'étale sur trois ans et pour lequel elle obtient une nomination aux Gémeaux en 2011.

C'est en 2012 que Laurie décroche son premier rôle dramatique, celui de la gymnaste suicidaire Noémie dans En Thérapie. Elle travaille auprès de Louise Laparé et François Papineau, qui l'inspirent et l'aident à perfectionner ses techniques de jeu.

Suite au bon accueil de sa performance, on lui offre des premiers rôles dans des séries telles que 30 Vies et Tactik, ainsi que dans le projet du film La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie.

Laurie décide alors d'explorer l'arrière de la caméra et obtient un DEC en cinéma au Cégep de Saint-Laurent. En marge de son parcours scolaire, elle continue son métier de comédienne dans des productions télévisuelles (Mémoires Vives, Les Intimidés), cinématographiques (La Passion d'Augustine, La petite fille qui aimait trop les allumettes) et publicitaires.

Se démarquant par sa polyvalence, Laurie accumule aussi des formations et de l'expérience professionnelle dans les domaines de la danse (participation à Casse-Noisette en 2011) et de la musique (violon, piano, chant populaire et classique), en plus de perfectionner son anglais et son jeu dans des écoles d'Angleterre, notamment à l'Actors Studio de Londres. Ayant des intérêts variés et une grande soif de connaissances, elle complète actuellement un baccalauréat en littérature à l'Université McGill, bien que le jeu reste sa passion première.